L'aventure des petits bonhommes a débuté en octobre 2020. Les mains de mon père c'est en souvenir du papa de Daniel, l'artisan, que nous avons accompagné pour son dernier voyage et qui rêvait de faire des jouets en bois. C'est ce qui nous a guidé vers ce projet avec beaucoup d'amour et de convictions.
Daniel est menuisier, il a aussi abordé les arts et le design industriel.  Les mains de mon père c'est aussi des retrouvailles entre deux amoureux. Une pause à l'île d'Orléans, un retour aux études avec l'école d'Entrepreneuriat de Québec et une envie de partager, le meilleur de nous-même et de ce qui nous tient à cœur. 
Les petits bonhommes sont nés d'histoires partagées avec nos premières rencontres, de vos belles idées et suggestions. Vous faites tous partie de cette aventure. 
En prenant le temps de nous dire à qui vous l'offrez, de nous parler des personnes significatives dans vos vies, les petits bonhommes sont fabriqués bien souvent dans cette réalité de partage et de communication. 
Les petits bonhommes voyagent beaucoup pour dire je t'aime, accompagner, faire un clin d'œil à une passion ou un rêve, mais aussi en souvenir et doux rappel de quelqu'un d'important.
Des élèves ont aussi créé à leur façon de nouveaux petits bonhommes avec les concours de dessin et d'écriture dans les écoles.